canari-club
Bonjour et bienvenue,

que tu sois supporter ou non de l'A.S.C. XIII,
si tu veux participer ou t'informer sur la vie du club,
rejoins nous sur canari-club.

Merci, et peut-être à bientôt sur le forum.


le rdv des supporters de l'A.S.CarcassonneXIII
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ELITE, 16ème journée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
astreizix
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4860
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: ELITE, 16ème journée.   Dim 2 Avr 2006 - 7:45

26 : 24

remis

00 : 76

54 : 22

35 : 26

exempt

_________________
ALLEZ LES JAUNES ET NOIRS

« Passant, va dire en ville que dans ce lieu magique du Stade Albert Domec,
des hommes ont ri, des hommes ont pleuré, des hommes se sont battus, des hommes ont souffert,
mais jamais, au grand jamais, ici, dans ce temple mythique, Félix Bergèse n’a vendu son âme… »
Revenir en haut Aller en bas
astreizix
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4860
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: ELITE, 16ème journée.   Dim 2 Avr 2006 - 15:39

Résultats mis à jour.

_________________
ALLEZ LES JAUNES ET NOIRS

« Passant, va dire en ville que dans ce lieu magique du Stade Albert Domec,
des hommes ont ri, des hommes ont pleuré, des hommes se sont battus, des hommes ont souffert,
mais jamais, au grand jamais, ici, dans ce temple mythique, Félix Bergèse n’a vendu son âme… »
Revenir en haut Aller en bas
astreizix
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4860
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: ELITE, 16ème journée.   Lun 3 Avr 2006 - 17:15

Sur La Dépêche.com

Taufalele (Limoux) crucifie Carcassonne au son de la corne


XIII limouxin 26 - ASC 24

A LIMOUX. MT : 10 à 8. 1 500 spectateurs. Arbitre : M. Ségura (Haute-Garonne).

Pour Limoux : 5 essais d'Almarcha (15e), Mayans (35e), Murcia (60e), Laurent (70e), Taufalele (80e) ; 3 transformations de Murcia (35e, 60e et 70e).

Pour Carcassonne : 4 essais de Peachey (8e et 53e), Moly (49e), Tiquet (77e) ; 3 transformations (8e, 49e et 77e) et 1 pénalité (21e) Banquet.

XIII Limouxin : Jovani, Marrot, Mayans, Expert, Cagnac, Planas, Murcia, Pau, Mafoudi, Gagliazzo, Laurent, Reffle, Mueller ; sont entrés en cours de jeu : Almarcha, Taufalele, Laity, Piccol.

ASC : Guiraud, Aït Ouaret, Benausse, De Martini, Peachey, Banquet, Munoz, Laffont, Bueno, Ould Rabah, Baile, Faure, Molly ; sont entrés en cours de jeu : Rouanet, Rachid, Ballester, Tiquet.

--------------------------------------------------------------------------------------------------
Pour cette répétition du match de coupe le dimanche précédent, les avis étaient partagés. Les uns pensaient que cette rencontre serait une pure formalité pour le XIII Limouxin, les autres rêvaient d'un bien hypothétique exploit. Et comme toujours, ce sont ces derniers que l'on prend pour des illuminés. La suite allait produire un mélange explosif.

Un peu d'observation, quelques chandelles empoisonnées de Banquet et puis le XIII Limouxin semble prendre le match à son compte lorsqu'une interception de l'ailier Peachey permet à l'ASC d'ouvrir le score (7e). Les locaux entreprennent alors un travail de sape qui fait céder l'ASC à la quinzième minute, lorsqu'Almarcha traverse sa défense mais les visiteurs conservent l'avantage, la transformation ayant été manquée. Mieux, ils l'améliorent sur une pénalité de Banquet (21e). Pourtant, le XIII Limouxin impose sa présence mais il se heurte en fait à une superdéfense jaune et noir qui ne cède rien. Les « aficionados » ont l'impression d'assister à la répétition du match précédent en coupe contre ces mêmes adversaires.
Il faudra une récupération de balle dans les vingt mètres limouxins par le centre Mayans et une course de quatre-vingts mètres pour que les locaux (35e) virent en tête au repos. Un score pratiquement identique à celui qui départageait ces deux mêmes équipes il y a juste une semaine.


TAUFALELE SAUVE LE XIII LIMOUXIN

À la reprise, pendant dix minutes, les « rouge et noir » essaient de faire basculer la rencontre mais n'y parviennent pas, manquant un essai (44e). Contre le cours du jeu, une remontée de terrain effectuée par l'ASC conduit à un essai de Molly. L'ailier Peachey l'imite quelques minutes plus tard (53e) et les « jaune et noir » s'installent en tête, 18 à 10. La révolte gronde dans les rangs rouge et noir. Le capitaine Murcia (60e) et le pilier Laurent (70e) renversent la situation et le XIII Limouxin double l'ASC 22 à 18.
À dix minutes de la fin, le public pense que le sort de la partie bascule enfin pour les locaux. Mais les « jaune et noir » veulent mourir les armes à la main et le jeune Tiquet enflamme le stade en donnant l'avantage aux « jaunes » (77e). Stupeur monumentale sur l'Aiguille. Le coup de théâtre est en train de naître. Mais à Limoux, les miracles existent et ils sont frappés du sceau treiziste.
La corne retentit sur une attaque limouxine et tant qu'elle n'est pas stoppée, le match n'est pas terminé. La balle arrive dans les mains de Saïa Taufalele qui, tel un AMX30, écrase tout devant lui et sauve le XIII Limouxin d'un véritable camouflet.
Pour les miracles, ce n'est plus Lourdes mais la pelouse de l'Aiguille. Se répéteront-ils, c'est là la question.

G. Lalanne.


----------------------------------------------------------------------------------------------------

DANS LES VESTIAIRES


Patrice Benausse
, centre de l'ASC : "L'équipe a été courageuse. Nous étions venus pour gagner. Prendre un essai quand la corne résonne, c'est rageant… Chaque dimanche, c'est un combat où nous laissons des forces mais le groupe est jeune et plein d'avenir. Nous allons continuer notre bonhomme de chemin ; quant à Limoux, ils ont encore du travail à effectuer."


Patrick Albérola, entraîneur de l'ASC : "L'arbitre a fait jouer une minute de plus que ce qu'il aurait fallu. On doit gagner le match. En coupe, nous avions effectué un supertravail. Cette fois-ci aussi, au ras du tenu en particulier, et nous avons perturbé Limoux qui a fait des fautes. En conséquence, nous avons pu jouer notre jeu. C'est quand même dommage car aujourd'hui nous méritons la victoire car nous avons donné moins de cadeaux à Limoux."


Thierry Dumaine, entraîneur du XIII Limouxin : "En début de rencontre, nous occupons le camp de l'ASC mais nous sommes contrés par une interception. Ensuite, nous avons été un peu trop pénalisés à mon goût, ce qui n'a pas permis un jeu beaucoup plus rapide. Dans l'ensemble, il y a eu un vrai derby avec une ASC rassurée par sa prestation en coupe. Je pense qu'il y a des fois où il faut se satisfaire du résultat. Le contrat est rempli. Je félicite l'ASC pour son match où elle a vendu chèrement sa peau."


Philippe Laurent, pilier du XIII Limouxin : "ça a été un vrai derby avec beaucoup de suspense et je pense que le public aura apprécié. Souvent la différence de niveau s'estompe dans une rencontre de ce type car tout le monde se donne à fond. Il y a beaucoup de pression par rapport au match. Peut-être que le résultat en coupe nous a un peu déconcentrés. L'ASC possède une superdéfense qui nous a gênés."

_________________
ALLEZ LES JAUNES ET NOIRS

« Passant, va dire en ville que dans ce lieu magique du Stade Albert Domec,
des hommes ont ri, des hommes ont pleuré, des hommes se sont battus, des hommes ont souffert,
mais jamais, au grand jamais, ici, dans ce temple mythique, Félix Bergèse n’a vendu son âme… »
Revenir en haut Aller en bas
astreizix
Rang: Administrateur
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 4860
Date d'inscription : 04/03/2005

MessageSujet: Re: ELITE, 16ème journée.   Lun 3 Avr 2006 - 17:22

Seule la victoire comptait...


A VILLENEUVE : Villeneuve bat Lézignan par 35 à 26 (mi-temps : 25 à 10). Beau temps, bonne pelouse. Vent soufflant à l'avantage de Villeneuve en première mi-temps. 700 spectateurs environ. Arbitrage de M Joëll berger (Comité Midi-Pyrénées).

Pour Villeneuve : 5 essais de Carrasco (14e et 17e) , Lamélangi (22e), Vacarri (53e) et Devecchi (71e), 1 drop de Gauffre (33e), 3 pénalités (2e, 27e et 37e) et 4 transformations de J.Hermet.

Pour Lézignan : 5 essais de Duneman (6e et 64e), Aussaguel (31e), Manessi (77e) et Mazard (79e). 3 transformations de Mathie.

Carton jaune : Aussaguel (Lézignan) à la 45e.

Villeneuve : J.Hermet, Vacarri, Stacul, Cornut, Offanowski, Van Snick, Gauffre, Wulf, Carrasco (cap), Sabatié, Lamélangi, Jatz et Clark. Sont entrés en jeu : Devecchi, N.Hermet, Chabant et Kouassi.

Lézignan : Marcerou, Mazard, Clottes, Selles, Michau, Dunemann, Lézina, Tribillac, Coronat, Ioane, Mathié, Sarda et Brown (cap). Sont entrés en jeu : Manessi, Aussaguel, Charles et Nierga.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Hier, pour les Léopards d'Aquitaine, l'essentiel était de renouer avec la victoire et de mettre fin à trois mois de disette. Peu importait la manière. Peu importait également l'écart final.
Alors, c'est le capitaine Laurent Carrasco qui montrait l'exemple à ses coéquipiers, faisant parler sa puissance sur deux exploits individuels (14e et 17e) et répondant à un coup de griffe de l'ouvreur audois Dunemann (6e) Adossés au vent en première période, les Lot-et-Garonnais creusaient un peu plus l'écart sur un essai tout en force du pilier Lamélangi.
Sans produire un rugby génial, les locaux se contentaient d'occuper le camp lézignanais et d'inscrire des points. Avec notamment la réussite au pied de Jérôme Hermet convertissant deux pénalités en bonne position et la botte de Sébastien Gauffre auteur d'un joli drop.



OBJECTIF ATTEINT POUR LES LEOPARDS

Villeneuve Rugby League rentrait donc aux vestiaires avec une avance confortable à la mi-temps (25-10). La seconde mi-temps voyait les Audois appuyer sur l'accélérateur, profitant à leur tour de l'appui d'Eole. L'ailier audois Mazard ratait l'immanquable après avoir pris de vitesse l'arrière local Jérôme Hermet. Dans la continuité de cette action, le jeune Vacarri était à la conclusion d'un contre villeneuvois rondement mené. Les Léopards d'Aquitaine avaient déjà gagné leur match.

Même si les Vignerons ne baissaient pas les bras et réduisaient le score sur une percée de Dunemman (29-14). Sur un raffut dévastateur de Pierre Sabatié, Fabien Devecchi rajoutait le cinquième essai pour les Villeneuvois. La messe était entendue depuis déjà un petit moment mais les louables intentions de la jeune équipe audoise étaient récompensées en toute fin de match par deux essais signés Manessi et Mazard. Insuffisant tout de même pour empêcher les Villeneuvois de goûter enfin aux joies de la victoire. L'objectif était atteint dans le camp lot-et-garonnais. Même si tout ne fut pas parfait hier après-midi…

Philippe Bertin


xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx


Des Commingeois trop forts pour Villefranche-Cahors


SAINT-GAUDENS 54-VILLEFRANCHE-CAHORS 22

M-T: 32-6; arbitrage de M.Vincent (Midi-Pyrénées)

Pour les vainqueurs : 10 E Sirvent (4e, 35e, 45e, 54e), Molina (7e, 29e), Williams (20e, 39e, 74e), Golder (67e); 7 T Lima (20e, 29e, 35e, 39e, 54e, 67e, 74e).

Pour les vaincus : 4 E Gérin (32e), Ashe (59e), Jay (63e), Cunha (70e); 2 T Taylor (59e), Humphreys (70e) et 1 P (14e) Taylor.

SAINT-GAUDENS : Williams; Surre, Sirvent, Molina, Agasse; (o) Golder (cap.), (m) Kebdani; Dulac, Lima, Vigneau, Coulibaly, Annesley, Borlin.

Entrés en jeu : Gaillac, Maylin, Tuffelé, Ducasse.

VILLEFRANCHE-CAHORS : Gérin (cap.); Cunha, Ingram, Taylor, De Collonfes; (o) Jay, (m) Ashe; Dintillac, Pelayo, Pramil, El Khalouki, Humphreys, Fa' Appito.

Entrés en jeu : Amans, Tarayre, Tranier, Huerga.

Exp. temp.: El Kalouki (65e); Exp. déf. : Dumeaux (entraîneur) (78e).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Sortis de deux échecs à Toulouse en championnat et à Pia en coupe de France, les Commingeois avaient à coeur de se racheter. Battus à deux reprises sur leur pelouse (championnat aller et coupe ), les coéquipiers du capitaine Gérin venaient chercher réparation. Malhereusement, ces derniers vont s'apercevoir, très tôt dans ce match, qu'il n'y avait pas grand-chose à gratter face à une formation locale qui révisaient ses gammes avant d'accueillir le leader Pia pour un choc qui s'annonce frontal, vendredi soir, sur la pelouse de Sède.
C'est le centre Claude Sirvent, sur un exploit personnel, qui va ouvrir le premier le score et montrer la voie à suivre à ses camarades des lignes arrières. Tour à tour son collègue au poste Molina, puis l'arrière Williams vont placer des banderilles mortelles pour les Rouergats. Et, malgré quelques sursauts sporadiques de leur part, les joueurs de l'entente Villefranche-Cahors vont subir de plein fouet ce match pour se retrouver mener rapidement et accuser le coup avant même le repos à l'image de sa légion étrangère peu efficace en terre commingeoise. C'est le capitaine et ancien saint-gaudinois, Julien Gérin, qui sauvera l'honneur avant les citrons en marquant un essai.
Menés 32-6 à la reprise, Villefanche-Cahors sera incapable de hausser le niveau d e jeu et le match va tomber dans la monotonie la plus complète. Entre-temps, les équipiers du capitaine Golder auront pris le temps de se mettre définitivement à l'abri avec toujours des essais signés Sirvent, Williams, les deux meilleurs marqueurs du club. Les visiteurs profiteront d'un relâchement des locaux sur le tard pour sauver la face en marquant trois essais. Privés de Beasley, Innes, Anselme, Chanfreau, Maria en autres, les hommes d e Gilles Dumas et Lionel Garrigues ont joué sérieux et soigné leur goal-average avant de recevoir Pia pour un match d'un tout autre acabit !
[/right]H. C.

_________________
ALLEZ LES JAUNES ET NOIRS

« Passant, va dire en ville que dans ce lieu magique du Stade Albert Domec,
des hommes ont ri, des hommes ont pleuré, des hommes se sont battus, des hommes ont souffert,
mais jamais, au grand jamais, ici, dans ce temple mythique, Félix Bergèse n’a vendu son âme… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ELITE, 16ème journée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
ELITE, 16ème journée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ELITE, 16ème journée.
» ELITE, 16ème journée 2006/2007.
» Elite-16ème journée.
» 16ème journée de Top 14
» ELITE, 6ème journée 2006/2007.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
canari-club :: CANARI-CLUB :: RESULTATS-
Sauter vers: